• Hall d'Arrivée

    Après plusieurs passages secrets et salles cachées, on arrive enfin dans une caverne secrète. Sous le Château, elle servait de marché noir, depuis le règne des Félons les groupes de résistance et de contrebande cohabitent

    Le Hall est creusé dans la pierre. Très haut de plafond, il est éclairé par des torches qui projettent une lumière fantasmagorique, révélant les ombres et les nervures de la pierre. Quelques colonnes dissimulent des ouvertures vers le réseau souterrain du marché noir.

    On y trouve quelques étals multicolores des contrebandiers les plus fameux ainsi que des mercenaires qui protègent le marché et proposent leurs services.

    Au temps du Château, le marché noir était encouragé par Lui, qui y voyait un moyen de subsistance comme un autre. Le seul délit n'était donc pas la contrebande, mais de se faire prendre. La plupart des contrebandiers étaient alors des esclaves en lien avec les population des Terres de l'Ordre tentant d'améliorer leur quotidien.
    Aujourd'hui, les esclaves en fuite constituent la majeure partie des contrebandiers et les Généraux Félons tentent sans répit de réprimer le marché noir. Les paysans opprimés par les Félons se sont en majorité ralliés au Château et les cavernes du Marché Noir servent de point de rencontre pour les maquisard fidèles.


  • Commentaires

    9
    Mardi 3 Juillet à 19:37

    O : *suivi de Lià et Aifé* Nous y voilà...

      • Dimanche 8 Juillet à 22:46

        Bao : *emmène Lià à la caverne du Loup*

        O : Tu verras… *le sous-fifre les pousse pour qu'ils avancent*

        Lynx :  Il faut y aller, maintenant. Je vous prierai de garder le silence durant le trajet.

        *les guide à la grotte des Résistants*

      • Dimanche 8 Juillet à 13:05

        *surprise*

        Ah oui ?

      • Dimanche 8 Juillet à 12:50

        O : *serre sa main* moi non plus, Aifé. Moi non plus. Mais… nous n'avons pas le choix. Et je crois que nos "Amis" te plairont.

      • Samedi 7 Juillet à 15:52

        *tente d'attraper la main d'Orgonn à l'aveugle, souffle entre ses dents*

        Je n'aime pas ces précautions...

      • Samedi 7 Juillet à 14:24

        O : *la regarde quelques secondes sûr de lui, puis perd sa façade, d'un air désolé* Pas vraiment… mais on va faire ce qu'on peut !

        Lynx : *siffle et un immense esclave noir et tatoué (meilleure description ^^) approche* Voici Bao. Il emmènera la petite chez nos chers "Amis" communs. *à Aifé, avec gentillesse* Vous la retrouverez à la fin de l'entrevue.
        Bien, maintenant, je vais vous guider. *claque des doigts, un petit sous-fifre malingre accourt et leur bande les yeux* Une simple précaution, mes vénérables invités.

      • Jeudi 5 Juillet à 16:38

        *chuchote à Lià qui s'agite*

        Shh...

        *à Orgonn*

        Tu es certain de... de tout ça...?

      • Mardi 3 Juillet à 23:08

        O : Personne, un peu tout le monde… *s'arrête, regarde autour d'eux, sur ses gardes* mais en vérité, c'est lui qui dirige ici *désigne un coin d'ombre* Allez, venez ! *s'y dirige*

        *un individu au regard fuyant apparaît, et son visage semble changer en permanence : dès lors que l'on croit avoir saisir ses traits, il semble que ce n'est déjà plus la même personne*

        *voix de fausset, yeux chafouins, ton caressant et révérencieux, se triture les mains, comme accablé, la tête rentrée et le dos courbé*

        Lynx : Ô mon Vénérable Ami, comme votre présence m'enchante ! Comme je suis ravi de vous revoir enfin ! *tourne autour d'eux, les scrute* Vous êtes accompagné, maître honorable ?
        *salue Lià et Aifé* Bienvenue dans mon antre, gentes dames *désigne la caverne en écartant les bras et se redressant enfin*
        Je suis le Lynx *on distingue alors une cicatrice sur son œil droit, qui s'évapore comme une vision insaisissable, même si le Lynx possède vraiment cette cicatrice*
        *soudain sérieux et comploteur* Je suppose… *regards dérobés* que vous venez visiter nos "Amis" communs ?

        O : *prudent* Oui, semble-t-il. Un "colis" est arrivé. *regard furtif vers Lià* Et il me semble que ces "Amis" possède certaines "caisses" qui m'appartiennent. Aifé ? *se tourne vers elle* la petite *insistant sur les mots, pour lui faire comprendre de ne pas nommer Lià* doit suivre mon très cher seigneur, avec mes humbles remerciements *s'incline devant le Lynx*

      • Mardi 3 Juillet à 22:27

        *regarde tout autour d'elle, puis sert Lià contre elle qui commence à s'agiter, comme soudainement réveillée de sa somnolence*

        C'est... Qui contrôle, ici...?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :